Faire appel à un conseiller ASH : une opportunité pour les parents

Il n’est pas rare que la scolarisation d’un élève en situation de handicap pose problème à l’enseignant. Celui-ci peut alors demander conseil et aide auprès d’un conseiller ASH. Mais s’il ne le fait pas de sa propre initiative, les parents, qui constatent les difficultés de l’enseignant, peuvent également faire appel à l’intervention d’un conseiller. C’est le cas par exemple quand l’enseignant ne parvient pas à mettre en place les aménagements préconisés dans le PPS. Nous avons présenté le travail des conseillers ASH dans un article précédent. Mode d’emploi à l’intention des parents.

La place des conseillers dans le système scolaire

Le conseiller pédagogique est avant tout un enseignant du premier degré ayant une expertise pédagogique dans les domaines d’enseignement de l’école primaire. Il exerce ses activités sous la responsabilité de l’Inspecteur de l’Education nationale dont il est le collaborateur direct (1).

Les plus connus, parmi les conseillers, sont les conseillers pédagogiques de circonscription (ex CPC) qui ont pour fonction première l’assistance et le suivi des enseignants débutants (2). D’autres ont des fonctions plus spécifiques dans le domaine de l’ASH (Adaptation Scolaire et Scolarisation des élèves Handicapés) : aide à la scolarisation des élèves en situation de handicap, gestion des AVS, ou encore mise en place du matériel informatique.

Les postes de conseillers pédagogiques ou d’enseignants spécialisés chargés d’aide à la scolarisation des élèves en situation de handicap ne sont pas récents. Depuis longtemps, par exemple, des « enseignants itinérants » apportent leur assistance aux collègues chargés en particulier d’élèves malvoyants, malentendants ou handicapés moteur (3).

Ces postes se sont multipliés ces dernières années, sous des appellations qui peuvent différer selon les départements mais toujours dans le but d’apporter aide et conseil aux enseignants accueillant des élèves en situation de handicap. Nous n’entrerons pas ici dans le détail des différents statuts ou des différentes appellations (conseiller ASH, chargé de mission ASH, conseiller d’aide à la scolarisation des élèves en situation de handicap, formatrice ASH, enseignant ressources, maître animateur informatique…). Les possibilités d’aide sont très différentes d’un département à un autre.

Nous nous en tiendrons au primaire ; nous n’évoquerons pas ici les professeurs ressources du second degré qui ont un fonctionnement différent.

Ces conseillers ASH peuvent être rattachés à un IEN de circonscription, mais la plupart sont rattachés à l’IEN ASH et font partie de son équipe. Leur mission peut s’étendre sur l’ensemble du département. Vis-à-vis des enseignants, ils répondent à toute demande d’aide et de conseil.

Il est certain que si l’on considère que le problème de la compétence et de l’investissement personnel des enseignants est aujourd’hui l’un des principaux problèmes de l’inclusion scolaire, on ne peut que se réjouir de voir se mettre en place ces formes d’accompagnement des enseignants. Comme nous l’avons dit, le conseiller peut apporter l’aide adaptée, au bon moment, au bon endroit. Il vient voir ce qui se passe dans la classe. Il prend en compte une situation concrète. Il vient réfléchir avec l’enseignant à l’attitude à adopter.

Les parents peuvent solliciter l’intervention d’un conseiller ASH

Quand ils constatent que la scolarisation de leur enfant handicapé pose problème à son enseignant et qu’une aide serait bienvenue, les parents peuvent donc solliciter l’intervention d’un conseiller ASH. Ce conseiller, dans un premier temps, viendra observer ce qui se passe en classe et dans l’école.

Les conseillers sont placés sous la responsabilité des Inspecteurs. C’est donc en principe à l’Inspecteur (IEN ASH) qu’il faut adresser la demande. Les parents peuvent toutefois s’adresser directement au conseiller s’ils ont ses coordonnées et celui-ci informera l’Inspecteur. Dans leur demande, les parents indiqueront quelles sont les difficultés rencontrées (IEN ASH = Inspecteur de l’Education Nationale chargé de l’ASH).

Ce dispositif paraît simple. Il ne fonctionne pourtant pas de manière satisfaisante. On n’en parle guère et les associations de parents paraissent parfois l’ignorer. Les directeurs d’école ou les enseignants eux-mêmes donnent l’impression de rechigner à faire appel aux conseillers ou à informer les parents de cette opportunité. La raison en est, nous semble-t-il, dans la grande méfiance que les enseignants cultivent vis-à-vis des Inspections. Alors, s’ils voient dans le conseiller l’adjoint de l’Inspecteur, ils feront leur possible pour lui cacher un certain nombre de problèmes.

Il faut rappeler pourtant que les conseillers n’ont aucune autorité hiérarchique vis-à-vis des enseignants et que bien souvent les choses n’iraient pas plus mal si les Inspecteurs savaient réellement ce qui se passe sur le terrain.

 

Adresses

On trouve généralement les coordonnées des IEN-ASH sur le site de l’Inspection académique. Nous en avons donné une liste sur coordonnées des IEN-ASH. La plupart des sites des IEN-ASH donnent la liste des conseillers ASH du département. On trouve les données de quelques départements sur l’accompagnement des enseignants. Mais les parents peuvent aussi demander ces adresses au directeur de l’école.

– – – – – – – – – –
Notes

  1. Voir « Les conseillers pédagogiques »Un tiers des professeurs des écoles ne sont pas chargés d’une classe mais sont remplaçants, directeurs déchargés, ou encore affectés à des « besoins spécifiques » ; parmi ces derniers, il y a les conseillers pédagogiques. Voir « Repères et références statistiques » éd. 2018, page 9.1
    https://cache.media.education.gouv.fr/file/RERS_2018/28/7/depp-2018-RERS-web_1075287.pdf
  2. Ils sont titulaires du CAFIPEMF (Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Instituteur ou de Professeur des Ecoles Maître Formateur). Voir « Les conseillers Pédagogiques de Circonscription ».
  3. Voir par exemple le témoignage d’une enseignante chargée d’accompagner des élèves handicapés visuels

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Commentaire sur “Faire appel à un conseiller ASH : une opportunité pour les parents”

Parents, enseignants, professionnels, vous avez une question à nous poser, une remarque à nous faire ?

N’hésitez pas à nous contacter