Autisme et scolarisation : Enfant autiste appuyé contre un arbre qui sourit

Autisme et scolarisation

Les associations de parents d’enfants autistes

Il est important pour les parents d’enfants autistes de ne pas rester isolés avec leur enfant. Plusieurs possibilités sont à leur disposition : adhésion à une association de parents, échanges sur les réseaux sociaux, etc. Les associations de parents d’enfants autistes sont nombreuses, nationales ou locales.

Autisme-France est sans doute la plus importante de ces  associations. Elle possède des antennes ou des associations rattachées dans de nombreux départements (plus de 125 associations membres, partenaires ou affiliées).  La vocation d’Autisme-France est d’aider les personnes atteintes d’autisme ou de troubles apparentés et leurs familles, de les défendre moralement et matériellement, de les aider à mettre en place les meilleures structures de prise en charge, de faire connaître l’autisme et de soutenir la recherche sur l’autisme.

Les associations qui siègent au Conseil national de troubles du spectre autistique sont, outre Autisme France :

On trouve le plus souvent la liste des associations d’un département sur le site de la MDPH.

On signalera une liste d’échanges (ou liste de diffusion) entre parents et professionnels, la liste « autisme ». L’adhésion est gratuite. Les échanges sur cette liste portent notamment sur la connaissance scientifique de l’autisme.
Et un groupes d’échanges facebook EgaliTED.

Une présentation de l’autisme

Une présentation de l’autisme  sur le site « tous à l’école », site destiné aux enseignants et aux professionnels : l’autisme et les troubles envahissant du développement

Dans la Classification Internationale des Maladies (CIM 10), l’autisme apparaît dans la catégorie « troubles envahissants du développement » (TED). Il s’agit d’un groupe hétérogène d’affections ayant pour caractéristique commune la triade suivante :

  • Une diminution des capacités de communication verbale ou non verbale,
  • Des difficultés dans les interactions sociales,
  • Une restriction des centres d’intérêts, avec des activités stéréotypées, répétitives, et souvent une utilisation inhabituelle des objets.

Ces anomalies envahissent le fonctionnement de l’enfant et altèrent son développement.

Les troubles envahissants du développement, aussi appelés troubles du spectre autistique ; ils regroupent des situations cliniques très diverses, dans un «continuum» qui va de l’autisme sévère associé à un retard mental plus ou moins important, à l’«autisme de haut niveau», ou syndrome d’Asperger.

  • Voir la suite, notamment : conséquences sur la vie scolaire.
  • Voir d’autres présentations par exemple celle des cahiers de l’A.N.A.E. n ° 144 de novembre 2016 : « Les troubles du spectre de l’autisme »

Le diagnostic

Plus le diagnostic est posé tôt, plus les interventions pourront être mises en place précocement et aideront l’enfant dans son développement. Malheureusement le diagnostic est encore souvent trop tardif en France

Les CRA (Centres de Ressources Autisme) et les équipes pluridisciplinaires locales

Les médecins spécialistes compétents pour le diagnostic de l’autisme sont les neuropédiatres. Néanmoins, la HAS insiste sur le fait que l’autisme se manifestant de façon très diverse, le diagnostic devra mobiliser des professionnels de différentes disciplines (pédopsychiatres, psychologues, professionnels de la rééducation…).

Le Ministère a établi, à raison d’au moins un par région, des Centres de Ressources Autisme (CRA), pluridisciplinaires, implantés dans les CHU.

Mais les listes d’attente sont très longues parce que les CRA sont devenus des lieux de diagnostic pour toutes les situations alors que leur mission première était d’être des pôles de référence pour les cas complexes…

La HAS préconise donc la mise en place d’une équipe pluridisciplinaire de diagnostic de proximité par département. De fait, plusieurs CRA se sont déjà donné des antennes dans les départements de leur région.

Note : les troubles dys et la psychanalyse

Les théories psychanalytiques semblaient souvent mettre en cause le rôle des parents dans la genèse des difficultés. Mais on sait maintenant que ce sont en fait ces troubles neuro-développementaux qui perturbent rapidement et profondément l’entourage, lequel croit à un rejet, un refus de la relation (pas de regard direct, ne tend pas les bras..). (tous à l’école).

Statistiques

Il est difficile d’obtenir des statistiques fiables tant qu’il n’y a pas accord sur la nomenclature et tant que les MDPH ne rempliront pas leur rôle d’être les observatoires du handicap ! On prendra donc les chiffres présentés par les associations avec prudence.

Lu sur le site d’Autisme France : la prévalence estimée des TED (Troubles Envahissants du Développement) est de 6 à 7 pour mille personnes de moins de 20 ans (soit 1 pour 150). Et pour l’autisme infantile, la prévalence est de 2 pour mille personnes de moins de 20 ans. (…) Chez les personnes avec autisme infantile, 70 % présentent un retard mental associé. Celui-ci se distribue en 40 % de retard mental profond et 30 % de retard mental léger.

Scolarisation

La scolarisation en milieu ordinaire

La Circulaire interministérielle n°2005-124 du 8 mars 2005 privilégie la scolarisation en milieu ordinaire quand c’est possible, sous les formes soit de l’intégration individuelle soit de l’intégration collective (clis et upi = ulis), dans le cadre du projet personnalisé et avec l’aide des services d’accompagnement.

Les ULIS TED

Les ULIS TED (Troubles Envahissant du Développement) ont été reconnues officiellement par la circulaire 2010-088 du 18 juin 2010 relative aux ULIS, dans le 2d degré, et par la circulaire du 21 août 2015 relative aux ULIS dans le 1er degré.

Les UEM (Unités d’Enseignement en Maternelle)

Le Ministère avait décidé l’ouverture d’Unités d’Enseignement en Maternelle (UEM) à partir de la rentrée de 2014. Ce sont, sur trois années, au moins une classe par département qui ont été ouvertes.

Le plan autisme 2013-2017 a notamment permis la création de 112 unités d’enseignement (UE) en classes maternelles, chacune scolarisant sept élèves à temps plein, en s’appuyant sur le déploiement d’interventions précoces, personnalisées, globales et coordonnées telles que recommandées par la haute autorité de santé (HAS). (Les Unités d’Enseignement sont les classes des établissements du secteur médico-éducatif).

Dans le cadre de la stratégie nationale 2018-2022 , le Ministère prévoit de « tripler le nombre d’unités d’enseignement maternel autisme (UEMa) afin de scolariser tous les enfants à 3 ans y compris ceux présentant des troubles plus sévères. »

Les IME-ABA

Les méthodes éducatives ABA ont renouvelé la prise en charges des enfants et des jeunes autistes. Un certain nombre d’établissements médico-éducatifs utilisent aujourd’hui ces méthodes.

Les méthodes éducatives ABA, PECS et TEACCH

Sur ces méthodes de plus en plus utilisées dans les classes et les établissements pour enfants autistes, voir par une présentation proposée par Mme Christine Philip : L’ABAle PECSla méthode TEACCH

Pour une évaluation de l’ABA, sur le site Egalited : ABA, quel bilan ?

Note : des personnes désireuses d’utiliser la méthode PECS de communication par l’image trouveraient des icônes à imprimer en cherchant sur Google : PECS et icônes.

Documents divers

Un document du Ministère des Affaires sociales et de la Santé – Grands dossiers – L’autisme

Une source d’information officielle, fiable et claire validée par un comité scientifique. Cet espace délivre une information officielle et validée par un comité scientifique conforme aux recommandations de bonnes pratiques de la Haute Autorité de Santé et de l’ANESM, destinée à informer le grand public, tout comme les personnes concernées et leurs familles.

Enfants autistes : bienvenue à l’école !

Cinq programmes vidéo pédagogiques dédiés à l’inclusion scolaire des enfants autistes – Sophie ROBERT, réalisatrice

L’objectif est de fournir aux professeurs, aux AESH, et plus généralement à toute personne intervenant dans le champ de l’autisme et du handicap au sein de l’Education Nationale, un outil de sensibilisation et de formation à l’inclusion scolaire, qui lui permette d’entrer dans la démarche pour faciliter l’inclusion des enfants autistes.

Les moyens : filmer des professeurs inclusifs, des enseignants spécialisés, et des experts de la pédagogie différenciée (professeurs et experts de l’Education Nationale, psychologues TEACCH, ABA, Montessori, orthophonistes)…

La stratégie nationale 2018-2022 pour l’autisme

La stratégie nationale 2018-2022 (= 4ème plan autisme) pour l’autisme au sein des troubles neuro-développement (TND) a été présentée par le Premier ministre Édouard Philippe et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, en présence du Président Emmanuel Macron, le vendredi 6 avril 2018.

Le Premier Ministre et Sophie Cluzel ont présententé  5 engagements phares dont
l’Engagement 3  : Garantir la scolarisation effective des enfants et des jeunes 

Cet engagement 3 comprend 4 mesures

  • Scolariser en maternelle tous les enfants autistes
  • à chaque enfant un parcours scolaire fluide et adapté à ses besoins, de l’école élémentaire au lycée
  • Former et accompagner dans leur classe les enseignants accueillant des élèves autistes
  • Garantir l’accès des jeunes qui le souhaitent à l’enseignement supérieur

► Pour plus de détail voir engagement 3

Pour mettre en oeuvre cette stratégie 2018-2022, le gouvernement a créé un Conseil national des troubles du spectre autistique et des troubles du neuro-développement

 

Parents, enseignants, professionnels, vous avez une question à nous poser, une remarque à nous faire ?

N’hésitez pas à nous contacter