Un accompagnant AVS ou AESH qui aide un enfant à lire

L’accompagnement des élèves

Les deux dispositifs d’accompagnement

Réorganisés en octobre 1989, les SESSAD (Services d’Education Spéciale et de Soins à Domicile) sont vite devenus la structure privilégiée du partenariat et de l’aide à l’intégration scolaire. Ils marquaient la volonté de maintenir et d’aider les enfants ou adolescents handicapés dans leur milieu, chaque fois que cela est possible.

Les AVS (Auxiliaires de Vie Scolaire),  apparus en 1998 et repris officiellement par l’Education nationale en juin 2003, sous la pression des parents et de leurs associations, ne remplacent pas les SESSAD. Mais c’est un nouveau moyen d’aide à l’inclusion scolaire, de nature assez différente, et devenu bientôt incontournable.

Il s’agit de deux dispositifs d’accompagnement, même si le terme accompagnement n’était pas utilisé au départ des SESSAD. Mais avec les SESSAD comme avec les AVS, le mot accompagnement prend tout son sens. Il signifie notamment qu’on ne décide pas du chemin que suivra la personne handicapée à sa place ; on place auprès d’elle un accompagnateur pour l’aider à suivre le chemin qu’elle-même a choisi.

Les textes officiels les classent aujourd’hui dans la catégorie des « aides humaines ».

C’est grâce à ces services d’accompagnement que le nombre des enfants en inclusion scolaire a progressé régulièrement depuis une trentaine d’année.

 

Parents, enseignants, professionnels, vous avez une question à nous poser, une remarque à nous faire ?

N’hésitez pas à nous contacter